You are browsing the website for customers from France. Based on location data, the suggested version of the page for you is
USA / US
Change country
x

INFORMATIONS SUR NOUS

Le symbole RoHS sur notre site: produits qui possèdent le symbole RoHS sont conformes à la directive RoHS de l’Union Européenne.
A l’aide de moteur de recherche, il faut trouver l’article souhaité. Une fois la recherche effectuée, le mot RoHS va apparaître dans la colonne «article, symbole et description», pour les articles conformes aux normes de la directive RoHS
Nous fournissons toutes les informations concernant la conformité avec la directive RoHS, se basant sur les données obtenues de nos fournisseurs.

Le développement de plus en plus rapide de la technique et de la technologie dans le domaine de l’équipement électrique et électronique, cause la création de l’équipement de nouvelle génération dans le temps de plus en plus court. Cela a pour conséquence la création de grandes quantités de déchets, car le temps de vie des produits se raccourci. Parce qu’un produit contient beaucoup de substances dangereuses comme par exemple métaux lourds, en particulier le mercure, cadmium, plomb, chrome hexa valant, ou les substances réduisant son inflammabilité, les déchets produits sont également dangereux pour l’environnement. Pour cette raison, l’Union Européenne a pris des mesures législatives, afin de d’imposer des actions ayant pour but de réduire des risques résultant de ce fait. C’est dans ce but que la directive RoHS – directive relative à la limitation de certaines substances dangereuses dans les produits sélectionnés, a été mise en place. La société Transfer Multisort Elektronik introduit dans son offre des composants conformes aux exigences RoHS, dès le début de 2005. Nous nous efforçons d’assurer la disponibilité complète de composants écologiques. Cela dépend néanmoins des capacités de fabricants de composants électriques et électroniques. Pour répondre à des attentes de nos clients, l’entreprise TME a introduit le système de contrôle relatif à la conformité de la fabrication de composants avec la directive RoHS. Cela rend possible une coopération sans faille avec nos clients.
Nous souhaitons souligner que nous assistons nos clients, nous disposons du matériel sur ce sujet, nous organisons des consultations et nous fournissons l’information complète relative à la conformité des composants de chaque producteur avec la directive RoHS.

Vous trouverez ci-dessous, une explication de la situation juridique liée à la directive RoHS.

RoHS – introduction

La directive RoHS de l’Union Européenne (Restriction of use of certain Hazardous Substances) relative à la protection de l’environnement est entrée en vigeur le 1 juillet 2006. Elle interdit l’utilisation (en dessus des valeurs maximum tolérables) de six substances dangereuses telles que:

  • mercure,
  • cadmium,
  • plomb,
  • chrome hexavalent,
  • produits de protection contre les flames PBB et PBDE.

dans les produits électriques et électroniques.

La directive RoHS a sa source directement dans une autre directive de l’Union – WEEE (Waste from Electrical and Electronic Equipment), c’est-à-dire directive sur les déchets à laquelle elle est très étroitement liée. Les deux directives ont pour but la limitation de l’impact négatif des déchets électriques et électroniques et la réduction du risque de la pollution de l’environnement dans ce domaine.

Les valeurs maximales de concentration

La concentration maximale autorisée est de 0,1% du poids de matériau homogène pour chaque substance, à l’exception du cadmium, pour lequel le pourcentage est de 0,01%.
Cette concentration ne porte pas sur le poids du produit fini, ou d’un seul composant, mais seulement au poids du matériau homogène – une substance homogène qui peut être, en théorie, séparée mécaniquement des autres substances. C’est une definition univoque de l’Union Européenne.

Groupes de produits concernés par la directive

RoHS concerne des groupes de produits tels que:

  • gros appareils ménagers,
  • petits appareils ménagers,
  • équipement informatique et de télécommunication,
  • appareils grande consommation,
  • appareils d’éclairage,
  • instruments électriques et électronique (à l’exception d’instruments à grand gabaryt et d’instruments stationaires industries),
  • jouets, équipement de récréation et de sport,
  • automates.

Champ d’appliction terrtoriale

La directive RoHS concerne les marchés de l’Union Européenne, mais elle est rapidement devenue un standard sur les marchés mondiaux, pour des raisons de la globalisation de l’industrie électronique. Des actions similaires, soumises à la directive RoHS, sont menées dans de nombreux pays qui ne sont pas membres de l’Union Européenne.

Plus d’information

Après le 1 juillet 2006 chaque produit fini concerné par la directive et introduit sur le marché européen, devra répondre aux exigences de la directive RoHS. Cela concerne les produits importés sur le territoire de l’Union Européenne et les produits destinés à la vente et fabriqués sur le territoire de l’Union. RoHS s’applique à des produits finis, mais ne concerne pas de composants et produits semi-finis, qui constituent le produit fini. En pratique, les fabricants auront besoin de composants conformes à la directive RoHS, afin que le produit fini répond lui même aux exigences de la directive.

Restrictions

La bonne mise en oeuvre de la directive RoHS est à la charge de l’organe exécutif, qui peut prendre des mesures nécessaires à déterminer que les fabricants répondent de manière correcte aux exigences de la directive. Toute non conformité peut entraîner l’imposition de sanctions allant jusqu’au retrait total du produit du marché de l’Union Européenne.

Substances conditionnellement autorisées dans la production

La directive prévoit quelques exceptions à la limitation d’utilisation de substances dangereuses en raison du manque de capacités techniques à les remplacer.

Des exceptions principales, sont le plomb et le mercure. Le plomb peut être utilisé:

  • dans les soudures à haute température de fusion (>85% de la teneur en plomb),
  • dans les articles piézoélectriques,
  • dans le verre d’écrans CRT,
  • dans certains alliages métalliques concernés par la directive.

En revanche, le mercure, dans les lampes fluorescentes et dans d’autres types de lampes. La directive autorise également l’utilisation de cadmium dans de conditions particulières, ainsi que l’utilisation du chrome hexavalent.
Sur demandes spéciales, l’Union peut conditionnellement autoriser d’autres substances nuisibles, mais cette autorisation ne sera que temporaire.

Désignation du fabricant

Les produits relevant du domaine de la Directve (à l’exception des composants) doivent être marqués du signe CE, les fabricants ont mis en place leurs propres systèmes de signes pour faciliter l’identification sans équivoque de ces produits par les clients.

L’impact de la directive sur les marchés de l’Union et du monde.

La directive a un impact important non seulement directement sur les fabricants et sur les entreprises d’approvisionnement, mais aussi sur la logistique, le contrôle de qualité, les niveaux de stocks, les livraisons ainsi que sur le client final. RoHS affecte également les produits qui ne sont pas directement concernés par la directive, car les fabricants devraient prévoir l’usage de leurs produits à des fins multiples, par les clients dont la protection est assurée par la directive.

Déclaration de conformité avec RoHS

L’UE exige une déclaration de conformité avec la directive RoHS pour les produits relevant du champ d’application de la Directive (excepté les composants). En outre, les clients peuvent exiger des preuves de cette conformité sous forme d’une documentation complètete. Il est également pratiqué de marquer les éléments RoHS sur les emballages collectifs et individuels, sur les factures ou les bordereaux d’expédition.

Symboles green et PB free

On peut trouver également les symboles de fabricants comme green (vert) et PB free (sans plomb). Il ne s’agit pas ici de symboles conformes à la directive RoHS. Le premier indique uniquement la limitation d’utilisation de substances nocives, et que le produit ne convient pas au brasage sans plomb (température de soudure plus élevée). Le second indique le produit dont le plomb a été éliminé.

Augmentation de coûts de production conforme avec RoHS

La limitation d’utilisation de produits nocifs implique la nécessité d’introduire de nouveaux métaux plus coûteux et de leurs composés, dans le processus de la production. Le processus lui même sera également modifié afin qu’il puisse être adapté à la production conforme avec RoHS. Tous ces changements entraînent une augmentation considérable de coûts de fabrication de composants conformes à la directive.

Nouveaux alliages de soudure

Alliages de soudure existants doivent être éliminés des processus de production. L’élément le plus essentiel interdit par la directive est le plomb. Toutefois l’Union n’a pas choisi d’alternative univoque à cet égard. L’alliage de soudure sans plomb le plus populaire, qui peut remplacer ceux contenant le plomb, est l’alliage crée sur la base d’étain, d’argent et de cuivre (SAC). Il se caractérise néanmoins par une température de fusion plus élevée.

Conformité entière avec RoHS

La conformité entière avec RoHS exige non seulement la limitation de substances interdites par la directive, mais aussi l’adaptation de composants au processus de brasage sans plomb, c’est-à-dire l’augmentation de la résistance du composant lui même à la température de fusion plus élevée. Malheureusement des alliages de soudure sans plomb fondent dans de températures de 40°C plus élevées que des alliages avec le plomb. Le temps de soudure est aussi plus long, ce qui affecte négativement la qualité du produit qui en résulte. Les colles électro-conductrices sont une alternative éventuelle dans ce domaine, mais actuellement elles ne sont pas massivement utilisées.

Les informations ci-dessus ne ne couvrent pas entièrement le sujet si vaste qui est la directive RoHS. Nous espérons qu’elles ont montré à nos clients, de façon significative, des problèmes et des possibilités de les solutionner.

DIRECTIVE DU PARLEMENT EUROPÉEN ET DU CONSEIL 2011/65/UE du 8 juin 2011,
concernant la restriction de l’utilisation de certaines substances dangereuses dans le matériel électrique et électronique
(version transformée) ​(version EN)

linecard

Pour voir les produits, sélectionnez le fabricant ou la catégorie

Quick Buy

?
référence du produit quantité
Suivez

Autres options Quick Buy

epayment_home

Ce site utilise des fichiers cookies. Cliquez ici pour en savoir plus sur les fichiers cookies et gérer leurs paramètres.

Ne le montrez plus