You are browsing the website for customers from France. Based on location data, the suggested version of the page for you is
USA / US
Change country
x

ÉVÉNEMENTS

2019-03-14

La saisie de données et la quatrième révolution industrielle

L'objectif de la quatrième révolution industrielle est de créer une usine intelligente, combinant l'intelligence offerte par les systèmes informatiques à l'automatisation. Dans une usine intelligente, le parc de machines situé dans le hall de production est connecté aux systèmes informatiques via Internet ou le cloud et les données collectées ainsi que l'automatisation contribuent à l'apprentissage automatique.

L'industrie a toujours constitué une source de nombreuses innovations. Toutefois, étant donné que leur mise en place est liée au risque de l’apparition des perturbations dans des systèmes qui fonctionneraient normalement de manière efficace et rentable, les motifs forts et prouvables de changement doivent exister. Le désir relativement rapide de l’introduction de la quatrième révolution industrielle peut contribuer aux avantages financiers concrets et souvent importants proposés par les usines intelligentes ce qui peut constituer l’une des prémisses.

Przechwytywanie danych oraz czwarta rewolucja przemysłowa

Les données provenant de divers types de rapports confirment que l’industrie est un secteur important pour le développement d’Internet des objets (IoT/IdO). La plupart des machines pouvant être connectées au réseau existent déjà et actuellement nous nous trouvons dans la période de transition au cours de laquelle l’industrie voudra moderniser les dispositifs déjà exploités, quel que soit leur âge. Puisque les machines de production constituent souvent l’un des plus grands investissements de capitaux dans les entreprises, une telle adaptation aux besoins d’IoT constitue une décision stratégique. La modification des machines uniquement pour obtenir une prise de réseau est plutôt peu rentable. Pour ces raisons les entreprises doivent rechercher d’autres moyens pour se connecter à la richesse des informations qui sont enfermées dans ces appareils.

Les dispositifs I/O à distance garantissent le moyen d’assurer cette connexion avec IoT et permettent de faire un pas avant vers la quatrième révolution industrielle. Brainboxes créé de nombreuses dispositifs pouvant se connecter pratiquement à tout objet et obtenir les informations qui seront ensuite envoyées au réseau ou au cloud. Le fait de comprendre comment une simple saisie de données peut nous conduire de la machine aux informations peut expliquer l’idée de la quatrième révolution industrielle et de montrer les manières pour l’effectuer.

Signaux de la machine

Les machines génèrent les signaux dès le moment où elles sont allumées. Une ampoule constitue un exemple simple en nous informant que la machine est alimentée. À l’intérieur de la machine des signaux seront envoyés pour activer les ventilateurs, en fonction de la température, ou bien pour changer de couleur de l’éclairage lorsque le convoyeur est arrêté. En plus, il y a des signaux externes qui sont générés par divers capteurs. Beaucoup d’entre eux peuvent être mesurés à l’aide d’un simple capteur avec deux fils ce qui crée un moyen facile pour surveiller la machine.

Les signaux à ce niveau peuvent être très simples (haut/bas allumé/éteint, 1/0) et ressembler à un bruit qui ne signifie rien. Mais un tel signal d’entrée est suffisant pour un dispositif I/O à distance. Il peut être reçu de la machine, du PLC, d’une HMI ou encore d’autre capteurs indépendants ou supplémentaires.

Przechwytywanie danych oraz czwarta rewolucja przemysłowa

État de la machine

Lorsque nous attribuons une valeur à de tels signaux, ils peuvent être très utiles pour nous. Par exemple, lorsque le signal est envoyé au ventilateur, son niveau est élevé et cela signifie qu’il est activé. Si nous le combinons avec le démarrage du convoyeur, nous recevrons la machine prête à construire. Le voyant vert indique que la machine est en bon état. Lorsque le voyant vert est allumé et le capteur détecte l’objet, nous pouvons dire que le produit a été construit.

Statistiques de la machine

En enregistrant et en analysant l’état de la machine nous pouvons commencer à déterminer combien de temps une machine a fonctionnée lors d’un tour de travail et combien de temps a pris la réalisation d’un cycle et le montage d’un produit. Ce sont les données de base nécessaires pour calculer l’équation totale du dispositif. Il est nécessaire de stocker les informations saisies dans une base de données qui peut être située sur le serveur, dans le cloud ou dans un dispositif donné, ce qui est appelé le traitement distribué.

Informations

Généralement, les statistiques des machines peuvent être transformées en informations utiles après un certain temps, en fonction des modèles actuels. Par exemple, la température de fonctionnement d’une machine peut être corrélée à ses dommages, ce qui peut aider à optimiser la maintenance planifiée.

À cette étape nous atteignons un niveau où nous sommes à deux pas du hall de production où les processus mécaniques sont développés sur la base des caractéristiques et de nuances qui sont uniques pour le profilé et le caractère de notre activité. Les informations et les modifications obtenues peuvent être surprenantes et aller au-delà de la ligne de production.

Intelligence

Przechwytywanie danych oraz czwarta rewolucja przemysłowa Le dernier niveau consiste à utiliser un logiciel intelligent qui apprend des modèles de machine ainsi que l’implémentation de la maintenance planifiée. Cette étape nécessite des compétences spécialisées, mais heureusement il y a déjà des plateformes disponibles de soutien aux utilisateurs : IBM Watson, Google Cloud Prediction API et TensorFlow, Microsoft Azure et Mindsphere de Siemens. Toutes les plateformes proposent des méthodes basées sur le cloud qui permettent d’analyser des données, quelle que soit leur quantité et quel que soit leur objectif.

Ce type de logiciel est toujours à l’étape précoce du développement et il faudra déterminer quelles plateformes seront adaptées et lesquelles ne survivront pas. Dans l’industrie, les logiciels des marques réputées et reconnues telles que Siemens peuvent être promus. Les logiciels avec un code source ouvert et les logiciels développés par les entreprises informatiques telles que Google auront une part plus petite.

Les entreprises qui ont déjà réalisé les projets répondant aux besoins de l’industrie peuvent mettre des solutions optimisées et innovantes plus rapidement et plus efficacement. Les meilleures entreprises intègrent de manière rapide et facile les logiciels au fond de notre vie, en garantissant les avantages, une accélération et une simplification et une intégration. La situation des systèmes créés dans le cadre de la quatrième révolution industrielle ne devrait pas être différente.

Brainboxes propose des appareils numériques et analogiques fiables qui se caractérisent par une excellente comptabilité en termes de dispositifs et en termes de logiciels. Cela permet aux clients de faire un grand pas vers leur quatrième révolution industrielle, peu importe où elle mènera.

linecard

Pour voir les produits, sélectionnez le fabricant ou la catégorie

Quick Buy

?
référence du produit quantité
Suivez

Autres options Quick Buy

paypal_help

Ce site utilise des fichiers cookies. Cliquez ici pour en savoir plus sur les fichiers cookies et gérer leurs paramètres.

Ne le montrez plus